Des avions de combat japonais interviennent suite à l’apparition d’avions militaires chinois au sud de l’Archipel

Selon le ministère japonais de la Défense, les avions des Forces aériennes d’autodéfense sont intervenus jeudi suite à l’apparition pour la deuxième journée consécutive d’avions militaires chinois entre les îles situées dans le sud de l’archipel japonais.

Selon les responsables du ministère, l’armée chinoise a fait voler un drone et deux avions dans les eaux situées entre l’île d’Okinawa et celle de Miyako. Les avions avec pilote étaient un avion de reconnaissance et un avion de patrouille.

Les trois appareils ont tourné dans l’océan Pacifique au sud d’Okinawa puis sont repartis dans la mer de Chine orientale. Aucun des appareils n’est entré dans l’espace aérien japonais.

Cet incident survient deux jours après la tenue par les forces d’autodéfense japonaise de manœuvres conjointes avec un convoi d’attaque mené par le porte-avion britannique HMS Queen Elizabeth dans les eaux au sud d’Okinawa.

Selon des sources proches du ministère, les vaisseaux qui ont pris part à ces exercices se trouvaient toujours dans cette zone jeudi lors de la sortie des avions chinois.