Afghanistan : les États-Unis continueront à aider les partenaires américains et afghans à évacuer le pays au-delà du 31 août

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré que l’assistance de Washington pour aider les partenaires américains et afghans qui cherchent à quitter l'Afghanistan se poursuivra au-delà du 31 août.

Mercredi, Antony Blinken a tenu une conférence de presse, le lendemain de l’annonce par le président Joe Biden du maintien à la fin août de la date de retrait des troupes.

Évoquant la situation dans le pays, Antony Blinken a déclaré qu’il n’y avait pas de date limite pour venir en aide aux citoyens américains et afghans qui ont coopéré avec les forces américaines pendant de nombreuses années.

En date du 14 août, près de 6000 citoyens américains souhaitaient quitter l’Afghanistan. Environ 4500 d’entre eux ont été évacués au cours de ces dix derniers jours. Washington a pris contact avec 500 autres personnes, a-t-il ajouté, leur indiquant comment quitter le pays. Pour l’heure Washington tente toujours d’entrer en contact avec les 1000 autres.

Les pays membres de l'OTAN et les dirigeants du G7 craignent de ne pas être en mesure d’évacuer leurs citoyens et partenaires d'Afghanistan avant le 31 août.

Mercredi, lors de sa conférence de presse, Antony Blinken visait apparemment à apaiser ces craintes, suite à la prise de contrôle du pays par les talibans.

Enfin, Antony Blinken a averti que les États-Unis auront recours à tous les outils appropriés dont ils disposent pour isoler le futur gouvernement s'il ne respecte pas les droits fondamentaux du peuple afghan.