Des doses incriminées du vaccin Moderna utilisées à Osaka

La préfecture d'Osaka a annoncé que les vaccins Moderna impliqués dans le problème des substances étrangères, ont été utilisés sur son territoire.

21 000 doses de vaccins ont été administrées entre les 8 et 15 août dans un centre de vaccination à grande échelle.

La municipalité d'Osaka affirme de son côté que 24 500 doses de ce vaccin ont été utilisées dans la ville pendant une semaine, à partir du 12 août.

Les autorités préfectorales et municipales d'Osaka affirment qu'aucune substance étrangère n'a été détectée lors de la vérification des flacons avant l'injection. Elles n'ont pas reçu de rapports faisant état de problèmes de santé causés par les inoculations.