Japon : Tepco prévoit la construction d’un tunnel pour les eaux traitées

L’opérateur de la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi prévoit de construire un tunnel sous-marin pour l’évacuation des eaux traitées.

La Compagnie d’électricité de Tokyo a annoncé son projet mercredi, assurant que le tunnel en question devrait être achevé d’ici début 2023.

L’eau est utilisée pour le refroidissement du combustible nucléaire fondu. La plupart des substances radioactives sont retirées mais le tritium demeure difficile à extraire.

Avec ce nouveau dispositif, l’eau traitée ne sera évacuée dans la mer que lorsque la concentration en tritium sera bien inférieure au niveau maximum fixé au plan national. Elle sera déversée, via le tunnel, à près d’un kilomètre du littoral.

En avril dernier, le gouvernement japonais a décidé que l’évacuation des eaux traitées dans la mer pourrait débuter dans deux ans, à condition qu’elles soient diluées.

Le projet est fortement critiqué, notamment par les pêcheurs de la région.

Tepco a annoncé un contrôle renforcé de la diffusion du tritium dans les eaux du voisinage.