L’ONU est inquiète de la situation des droits humains en Afghanistan

Le Conseil onusien des droits de l’homme a exprimé de fortes inquiétudes concernant la situation en Afghanistan, contrôlé par les talibans.

Le conseil a organisé une réunion d’urgence mardi.

Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a déclaré que son bureau avait « reçu des rapports fiables sur de graves violations de la loi internationale humanitaire et des droits humains dans de nombreuses zones contrôlées de fait par les talibans ».

Mme Bachelet a souligné « qu’une ligne directrice fondamentale serait que les talibans traitent les femmes et les jeunes filles conformément aux normes internationales fixées pour les droits humains et respectent leurs droits à la liberté, à l’éducation, à l’emploi, à la liberté de mouvement et d’expression ».

Le conseil a adopté une résolution appelant au « respect total des droits humains de tous les individus, dont les femmes, les enfants et les personnes appartenant à des groupes ethniques, religieux et autres groupes minoritaires » en Afghanistan.

La résolution insiste sur le besoin rapide d’enquêter sur les rapports de toutes les violations et abus des droits humains, et de tenir les coupables responsables.