Le chef du comité consultatif sur le coronavirus suggère un report de la rentrée scolaire

Le chef du comité consultatif du gouvernement japonais sur le coronavirus a déclaré que certaines administrations locales devraient envisager de repousser la rentrée scolaire afin de freiner la propagation des infections.

Omi Shigeru a fait ce commentaire lors d'une réunion de la commission sanitaire de la Chambre basse mercredi.

M. Omi a indiqué que si les infections se propageaient à Tokyo à une vitesse plus lente, le nombre de nouveaux cas n'avait pas beaucoup diminué. Il a noté qu'il était trop tôt pour déterminer quand le nombre d'infections diminuerait considérablement.

Il a souligné que la pression exercée sur le système médical et le nombre élevé de patients présentant des symptômes graves se poursuivraient probablement pendant un certain temps.

Il a ajouté que la réouverture des écoles pourrait déclencher une nouvelle augmentation du nombre d'infections et faire peser un fardeau sur le système médical.

Selon M. Omi, des mesures efficaces et convaincantes doivent être mises en œuvre avec beaucoup de prudence. Il a également indiqué que les administrations locales devraient envisager de retarder le début du nouveau trimestre scolaire.