Joe Biden entend respecter la date limite pour le retrait de l'Afghanistan

Le président américain Joe Biden a déclaré mardi qu'il prévoyait de respecter son échéance du 31 août pour retirer les forces américaines d'Afghanistan. Il a déclaré que chaque jour d'opérations comportait des risques supplémentaires pour les troupes.

Les talibans ont repris le contrôle du pays. M. Biden craint que les soldats américains ne soient attaqués.

Les responsables américains et ceux d'autres pays se hâtent de faire sortir leurs ressortissants du pays. Les Afghans, eux aussi, se ruent à l'aéroport de Kaboul. Le chaos a entravé le pont aérien.

Joe Biden avait suggéré dimanche qu'il pourrait repousser la date limite au-delà de la fin du mois. Les talibans ont averti que le report de la date butoir aurait des « conséquences ».

Le président a donné son point de vue lors d'une réunion en ligne avec les dirigeants du G7. Il a déclaré que les responsables américains devaient évacuer par avion tous les Américains et leurs alliés afghans.