Le Japon souhaite fournir une aide humanitaire en Afghanistan

Le premier ministre nippon, Suga Yoshihide, a déclaré que le Japon souhaitait contribuer à l’aide humanitaire déployée en Afghanistan.

M. Suga a discuté de la situation dans le pays avec les autres dirigeants du G7 lors d’une rencontre en ligne la nuit de mardi à mercredi, heure du Japon.

Il a souligné la nécessité accrue de fournir une assistance aux pays voisins qui accueillent des réfugiés afghans, ainsi qu’aux personnes déplacées dans le pays.

Il a également indiqué que la communauté internationale devait exhorter les talibans à garantir la sécurité et la liberté du personnel humanitaire.

Pendant la réunion, M. Suga a également évoqué les remarques des talibans qui semblent vouloir apaiser les inquiétudes de la communauté internationale suite à leur prise de pouvoir.

Le premier ministre japonais a souligné qu’il faudrait surveiller les actes des talibans, en particulier pour vérifier qu’ils coopèrent dans les opérations d’évacuation, qu’ils respectent les droits humains, notamment des femmes, et qu’ils ne font pas du pays un foyer de terrorisme.

M. Suga a déclaré que le Japon voulait contribuer à construire un cadre de coopération élargi contre le terrorisme.