L’exercice militaire multinational Cobra Gold s’est achevé en Thaïlande

Les États-Unis et plusieurs pays asiatiques ont mené une manœuvre militaire annuelle de grande ampleur en Thaïlande, comme une démonstration de force dans la région face à l’influence chinoise grandissante.

L’exercice Cobra Gold, mené conjointement par les États-Unis et la Thaïlande, a eu lieu du 3 au 13 août, pour la première fois depuis l’entrée en fonction du président américain Joe Biden.

Les troupes qui y ont participé venaient principalement de 7 pays, dont les États-Unis, la Thaïlande, le Japon et l’Indonésie. Leur nombre n’a toutefois pas été révélé.

Selon l’ambassade des États-Unis en Thaïlande, les militaires ont respecté des mesures strictes face au coronavirus, comme porter des masques et mesurer la température.

Elle précise que les équipes se sont entraînées pour le déminage et la cyber sécurité, mais qu’un exercice de débarquement de grande envergure a été annulé cette année.