Covid-19 : la pénurie de puces électroniques affecte maintenant les hôpitaux au Japon

Les industries du monde entier pâtissent depuis un certain temps d’une pénurie de puces électroniques. Aujourd'hui, cette pénurie affecte la production d'équipements médicaux clés utilisés dans la lutte contre le coronavirus.

L'entreprise japonaise Fukuda Denshi fabrique habituellement des concentrateurs d'oxygène, qui permettent d’assister la respiration de patients atteints du Covid-19. Cependant, une partie de sa production a dû être interrompue en raison de difficultés d’approvisionnement en puces.

L'entreprise importe habituellement des semi-conducteurs des États-Unis. Mais selon elle, les constructeurs de voitures et les fabricants d’appareils ménagers utilisant de plus en plus de semi-conducteurs, cela est devenu de plus en plus difficile depuis le printemps dernier.

« Un concentrateur d'oxygène peut être une question de vie ou de mort pour un patient atteint du coronavirus. Nous sommes à la recherche de puces dans le monde entier. Lorsque nous en trouvons, nous les achetons même si elles sont très chères » explique Kanda Toyoharu, directeur de production de l’entreprise.

La société envisage de changer de fournisseur de puces. Elle demande aux hôpitaux de ne pas procéder à l'heure actuelle aux opérations de maintenance de ces appareils qui pourraient nécessiter de nouvelles pièces.