Japon : le gouvernement planche sur un renforcement des mesures face à la propagation du Covid-19

Le ministre japonais en charge de la gestion du coronavirus a laissé entendre que le gouvernement pourrait renforcer les mesures destinées à endiguer la propagation, dans le cadre de la loi actuellement en vigueur.

Nishimura Yasutoshi, ministre de la Revitalisation économique, s’est exprimé dimanche matin dans un programme de la NHK.

Il a évoqué une « situation très difficile », assurant que le gouvernement s’efforçait de limiter l’affluence des piétons, dans les rues.

Il a observé que la population s’accoutumait au virus et se lassait de l’obligation du respect des gestes barrières, ajoutant que les jeunes, en particulier, souhaitent demeurer actifs.

M. Nishimura a ajouté que le gouvernement planchait donc sur d’éventuelles mesures renforcées, dans le cadre de la loi en vigueur.

Il a par ailleurs révélé que l’Association des gouverneurs nationaux avait suggéré que le gouvernement instaure des mesures d’urgence, à l’échelle du pays.

L’exécutif va prendre en compte ces recommandations et plancher sur tous les moyens susceptibles d’endiguer la propagation du virus.

Actuellement, l’état d’urgence concerne Tokyo et 12 préfectures. Des mesures de restrictions ciblées sont appliquées dans 16 autres préfectures. Ces dispositions sont en vigueur jusqu’au 12 septembre prochain.

M. Nishimura a précisé que son gouvernement ferait le maximum pour réduire de 50 % le flux de circulation, tout en assurant la protection médicale de la population.

Il a ajouté qu’avant la levée des restrictions, le gouvernement envisagera de limiter les contraintes pour les personnes vaccinées.

Le ministre a enfin indiqué que ces dispositions étaient déjà débattues par la commission consultative du gouvernement.