La Chine adopte une loi sur la protection des données personnelles

Le Comité permanent du Congrès national du peuple, organe législatif chinois, a adopté une loi obligeant les entreprises à mieux protéger la confidentialité des données. Votée vendredi, cette législation sur la protection des données personnelles entrera en vigueur le 1er novembre.

Elle oblige les entreprises à obtenir le consentement de leurs clients lorsqu'elles collectent des données personnelles. La collecte de ces informations doit être réduite au minimum.

La nouvelle loi fixe également des règles strictes pour le transfert de données personnelles hors de Chine. Près d'un milliard de personnes utiliseraient internet dans ce pays, notamment pour le commerce électronique et les paiements sans contact.

Le gouvernement renforce son contrôle sur les quantités massives de données personnelles recueillies par des entreprises du secteur des technologies de l’information. Ces compagnies sont de plus en plus puissantes.

Pékin a aussi accru la surveillance des fuites d'informations personnelles vers les États-Unis et d'autres pays.