Le G7 veut s’assurer que l’Afghanistan ne constitue pas une menace terroriste

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont demandé aux talibans de veiller à ce que l’Afghanistan ne devienne pas « l’hôte d’une menace terroriste pour la sécurité internationale ».

Les ministres ont discuté en ligne jeudi de la situation en Afghanistan.

Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, qui présidait la réunion, a déclaré dans un communiqué que les ministres avaient souligné « la nécessité urgente de mettre fin à la violence » et s’étaient engagés en faveur du « respect des droits humains, y compris ceux des femmes, des enfants et des minorités ».

Les ministres « soulignent l’importance pour les talibans de respecter leurs engagements à assurer la protection des civils », et font part de « leur profonde préoccupation au sujet d’informations faisant état de représailles violentes dans certaines parties de l’Afghanistan ».

La déclaration mentionne aussi un appel aux talibans à « garantir un passage sûr aux ressortissants étrangers et aux Afghans qui souhaitent partir ». Les ministres ont aussi discuté « de l’importance pour la communauté internationale de mettre en place des dispositifs sûrs et légaux de relocalisation ».

Le communiqué ajoute que les ministres s’engageront auprès de leurs partenaires « pour tenter de parvenir à un règlement politique inclusif » permettant d’apporter une aide humanitaire et d’éviter toute nouvelle perte de vies humaines en Afghanistan.