Le président du CIP souligne l’importance des Jeux paralympiques

Le président du Comité international paralympique a souligné l’importance des Jeux paralympiques de Tokyo, qui auront lieu en pleine pandémie de coronavirus. Selon lui, la tenue des jeux est importante pour faire entendre les voix des personnes handicapées.

Les Jeux paralympiques de Tokyo commenceront mardi prochain. Environ 4400 athlètes de 160 pays et territoires y participeront.

Le président du CIP, Andrew Parsons, a déclaré lors d’une conférence en ligne jeudi depuis Tokyo que les sociétés à travers le monde n’ont pas réussi à fournir des services suffisants pour protéger ces personnes de la pandémie. Selon lui, elles ont été laissées de côté, et leurs voix doivent maintenant être entendues.

Selon M. Parsons, le nombre de personnes handicapées s’élève à environ 1,2 milliard, ce qui représente 15 % de la population mondiale. Il a déclaré que les Jeux paralympiques sont essentiels pour elles.

Il a détaillé la façon dont les mesures anti-coronavirus sont prises rigoureusement pour les jeux. D’après lui, entre 88 et 90 % des personnes impliquées seront complètement vaccinées avant leur arrivée au Japon. M. Parsons a déclaré qu’elles respecteront les mesures pour lutter contre les contaminations stipulées dans les guides d’organisation des jeux, et seront testées tous les jours.

Le Japon a enregistré une hausse drastique des cas de coronavirus pendant les Jeux olympiques. Mais selon M. Parsons, il n’y avait pas de lien direct entre les JO et la forte hausse des infections. Il a indiqué que le taux de contamination parmi les personnes impliquées dans les JO était bas et que celles qui ont été testées positives ont été isolées immédiatement.