Vers une troisième injection pour les personnels de santé au Japon

Le ministre chargé de la campagne de vaccination au Japon, Kono Taro, a expliqué que le gouvernement pourrait proposer une troisième injection aux professionnels de santé. Il le fera si le ministère de la Santé le juge nécessaire.

M. Kono s’exprimait jeudi lors d’une réunion d’une commission parlementaire. Il a évoqué une décision du gouvernement américain de proposer une troisième dose huit mois après la seconde.

Pour M. Kono, la priorité actuelle du gouvernement nippon est de garantir aux personnes souhaitant être vaccinées un accès aux deux doses le plus vite possible.

Il a ajouté que le Japon avait commencé à vacciner ses professionnels de santé en février. En octobre, cela fera huit mois. Le gouvernement se prépare pour pouvoir agir rapidement au cas où le ministère de la Santé recommanderait une troisième injection.

La décision américaine s’appuie sur des données qui montrent qu’une nouvelle dose est nécessaire pour que le système immunitaire continue à lutter contre le virus.