Covid-19 : le Royaume-Uni en proie à des pénuries de main-d'œuvre en raison d’une application de traçage des cas contact

En Grande-Bretagne, en une semaine, plus de 500 000 personnes ont été invitées à se confiner par le biais d’une application officielle de recherche de cas contact, alors que le pays est en proie à une résurgence du nombre de cas de coronavirus.

Cette situation a entraîné des pénuries de personnel dans les secteurs de l'alimentation et de la distribution, affectant par ailleurs l’économie du pays.

L'application a pour but d’informer des personnes considérées comme ayant eu des contacts étroits avec des personnes infectées, en leur conseillant d’observer une période de quarantaine de 10 jours. Le gouvernement précise que cette mesure n'est pas obligatoire, mais appelle les gens à s'y conformer.

Le nombre quotidien de nouveaux cas d’infection étant parfois supérieur à 50 000 en Grande-Bretagne, près de 520 000 personnes ont reçu une notification au cours de la semaine du 1er juillet.

Cette situation a provoqué de graves pénuries de main-d'œuvre dans les restaurants et les supermarchés, obligeant certains à fermer temporairement.

Selon une association de conditionneurs de viande, près de 10 % des employés du secteur observent une période de quarantaine. Elle met en garde contre une interruption des chaînes de production en cas d’aggravation de la situation.

Pour certains, une période de dix jours de quarantaine est une mesure trop stricte. Le gouvernement envisage d'en exempter les personnes entièrement vaccinées.