Le Japon fixe des objectifs de réduction des gaz à effet de serre par secteur d’activité

La NHK a appris que le gouvernement japonais avait réalisé des estimations de la quantité d'émissions de gaz à effet de serre à réduire par secteur d’activité pour atteindre l’objectif national de réduction de ces émissions. Le gouvernement s'est engagé en avril à les faire baisser de 46 % d'ici l'exercice 2030 par rapport aux niveaux de 2013.

Il faut pour cela les réduire de 648 millions de tonnes d'équivalent dioxyde de carbone.

Selon certaines sources, les premiers calculs provisoires du gouvernement prévoient que plus de 80 % de la réduction totale viendra d’une action sur la consommation d'énergie des industries et des ménages.

Selon le plan du gouvernement, il faudra réduire la consommation énergétique de l’industrie de 173 millions de tonnes, et celle des ménages de 138 millions de tonnes. Ces estimations sont basées sur le projet de politique énergétique de base du pays, dévoilé mercredi. Le plan prévoit une augmentation de la part des énergie renouvelables.

Combiné à des initiatives dans les transports et d'autres secteurs, le plan prévoit une réduction de 555 millions de tonnes d'émissions de CO2 dans le domaine de l’énergie, représentant 86 % du total à obtenir.

En outre, le plan prévoit une réduction de 36,5 millions de tonnes grâce au recyclage de produits chimiques appelés « CFC de substitution » et à la réduction de la quantité de déchets plastiques incinérés. Les CFC de substitution sont utilisés dans les systèmes de refroidissement des réfrigérateurs et constituent un puissant gaz à effet de serre.

La plantation d'arbres devrait permettre d'absorber un total de 47,7 millions de tonnes de CO2.