Le Japon va fournir des concentrateurs d’oxygène au Myanmar

Le Japon prévoit de fournir des concentrateurs d’oxygène au Myanmar, confronté à une forte pénurie de ce gaz à usage médical, sur fond de pandémie de coronavirus.

Le Myanmar subit une forte recrudescence des contaminations au virus, depuis le mois de juin, et le nombre de morts ne cesse d’augmenter, sur une base journalière.

Le manque d’oxygène médical est devenu un grave problème pour le pays, en proie à l’agitation depuis le putsch militaire de février.

Le gouvernement nippon a décidé mercredi de fournir 700 concentrateurs d’oxygène aux établissements de santé qui traitent les patients contaminés, dans le pays.

Tokyo va par ailleurs débloquer près de 900 000 dollars, sous forme de subvention, pour procurer les concentrateurs via une agence onusienne et les livrer au Myanmar dans les meilleurs délais.

Le Japon doit par ailleurs fournir 14 ambulances au Myanmar.