L’équipage d’un destroyer sud-coréen contaminé par le coronavirus est rentré à Séoul

L’équipage d’un destroyer de la marine sud-coréenne frappé par une flambée de coronavirus a été rapatrié par avion mardi. Il effectuait une mission anti-piraterie dans les eaux du golfe d’Aden au large de la Somalie.

Lundi, l’armée sud-coréenne a indiqué que 247 des 301 membres de l’unité, soit environ 80 % d’entre eux, avaient été testés positifs au coronavirus.

Le gouvernement sud-coréen a dépêché deux avions de transport sur place. Les 301 personnes sont arrivées mardi dans un aéroport de la banlieue de Séoul. Les membres contaminés devraient être soignés dans des hôpitaux ou autres installations médicales.

Le gouvernement a été critiqué pour sa réaction tardive face à ce foyer épidémique.