L’athlète de l’équipe ougandaise qui avait disparu a été retrouvé à Mie

Un membre de l’équipe olympique ougandaise, qui avait disparu lors d’un camp d’entraînement pré-olympique, a été retrouvé dans la préfecture de Mie du centre du Japon.

La police de la préfecture d’Osaka a indiqué que l’haltérophile Julius Ssekitoleko, âgé de 20  ans, a été retrouvé dans la ville de Yokkaichi mardi après-midi.

D’après des officiels, M. Ssekitoleko avait disparu vendredi d’un hôtel de la ville d’Izumisano, dans la préfecture d’Osaka, où l’équipe séjournait. Dans un message, il expliquait qu’il ne voulait pas rentrer en Ouganda, où les conditions de vie sont difficiles, et qu’il souhaitait travailler au Japon.

Selon la police, Julius Ssekitoleko s’est rendu à la station de train la plus proche de l’hôtel et a rejoint la ville de Nagoya en train à grande vitesse. Il a visité la préfecture de Gifu, avant d’être retrouvé.

L’athlète se préparait à quitter le Japon, après avoir échoué aux épreuves de qualification aux Jeux pendant le camp d’entraînement.