35 morts et 57 blessés après une attaque-suicide à Bagdad, en Irak

Le groupe militant de l’État islamique a revendiqué une attaque-suicide qui a causé la mort de 35 personnes à Bagdad, en Irak.

Selon les médias du pays, la déflagration a eu lieu lundi dans un marché de Sadr City de la banlieue nord-est de la capitale, un district où résident principalement des musulmans chiites.

Une foule de personnes faisaient ses courses au marché à la veille de la célébration d’Aïd Al-Adha. L’attaque a aussi fait 57 blessés.

Les militants de l’EI ont publié un message en ligne dans lequel ils affirment qu’un de leurs membres a fait détonner un gilet explosif au milieu de la foule.