Pérou : Keiko Fujimori admet sa défaite à l’élection présidentielle

La candidate péruvienne à la présidentielle, Keiko Fujimori, a accepté sa défaite, alors que les autorités électorales ont déclaré vainqueur son rival, Pedro Castillo.

Lundi, avant que le résultat officiel ne soit publié, Mme Fujimori a déclaré : « Je vais reconnaître les résultats, car c’est ce que stipulent la loi et la constitution que j’ai juré de défendre. »

Mme Fujimori, conservatrice, est la fille aînée de l’ancien président du Pérou, Alberto Fujimori. Elle et son rival de gauche étaient en compétition serrée lors du scrutin du 6 juin. Les autorités électorales ont déclaré que M. Castillo avait remporté 50,12 % des voix, contre 49,87 % pour Mme Fujimori. La différence d’un quart de point de pourcentage représente environ 44 000 votes.

Le conseil électoral menait l’enquête, car Mme Fujimori avait demandé que certains votes soient annulés, évoquant des fraudes dans le camp Castillo.

Les résultats ont été finalisés lundi, et les autorités électorales ont déclaré vainqueur M. Castillo.