Approbation d’un nouveau traitement contre le coronavirus au Japon

Le ministère japonais de la Santé a approuvé l’utilisation d’un cocktail d’anticorps pour traiter le Covid-19. C’est la première fois qu’un médicament qui peut être utilisé sur des patients aux symptômes légers est autorisé dans le pays.

Le laboratoire Chugai Pharmaceutical avait fait une demande à la fin du mois de juin pour ce traitement qui combine deux anticorps neutralisant le virus, le casirivimab et l’imdevimab.

En novembre dernier, ce cocktail a été approuvé pour les utilisations d’urgence par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. Il a servi à soigner l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, lorsque celui-ci a été hospitalisé après avoir contracté le Covid-19.

D’après Chugai Pharmaceutical, des tests cliniques à l’étranger ont permis de confirmer que le médicament à base d’anticorps réduit d’environ 70 % le risque d’hospitalisation ou de décès.

Le ministère de la Santé a donné lundi son feu vert, après que des experts ont reconnu, au cours d’une réunion, l’efficacité et la sûreté du médicament.

C’est donc le quatrième traitement contre le Covid-19 autorisé au Japon, après l’antiviral remdesivir, le stéroïde dexaméthasone et l’anti-inflammatoire baricitinib.

Ce nouveau cocktail d’anticorps sera utilisé sur des patients âgés ou souffrant de problèmes de santé sous-jacents et qui développent des symptômes légers ou modérés. Seuls les patients hospitalisés pourront bénéficier du médicament dans un premier temps, en raison des stocks limités.