La Bourse de Tokyo chute en raison des craintes liées au coronavirus

La Bourse de Tokyo est tombée lundi à son plus bas niveau en deux mois. Les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale dû à la propagation rapide du variant Delta ont fait chuter l'indice Nikkei.

L'indice a perdu 350 points, soit 1,25 %, pour clôturer la journée à 27 652 points, son plus bas niveau depuis le 13 mai.

Les cours des actions ont également chuté sur les autres marchés boursiers asiatiques. Selon les analystes, cela a également rendu les investisseurs de Tokyo plus prudents.

L’indice des 225 valeurs phares du marché a baissé pendant quatre jours consécutifs. Il a perdu plus de 1000 points, soit 3,7 %, au cours de cette période, en partie en raison des inquiétudes suscitées par l'augmentation des cas de coronavirus à Tokyo.