Thaïlande : manifestations liées à la gestion du coronavirus

Des manifestants se sont rassemblés dimanche à Bangkok, la capitale thaïlandaise, pour demander la démission du premier ministre Prayut Chan-o-cha en raison de la gestion de la pandémie par le gouvernement.

Lundi, la Thaïlande a rapporté 11 784 nouveaux cas, atteignant un nouveau record pour la quatrième journée consécutive.

Selon les critiques, la réponse inadéquate du gouvernement, notamment la lenteur de la campagne de vaccination, serait à l’origine de la forte hausse.

Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits à Bangkok afin d’empêcher les contaminations, mais la police affirme que près de mille personnes y ont participé.

Certains protestataires se sont heurtés à la police. D’après les autorités, au moins deux manifestants ont été blessés et hospitalisés.

En Thaïlande, les habitants descendent dans les rues presque toutes les semaines depuis juin alors que le coronavirus continue de se propager à travers le pays.