Les nations d’Asie centrale discutent de l’avancée des talibans

Les voisins de l’Afghanistan s’inquiètent de l’avancée des talibans alors que l’armée américaine se retire du pays.

L’Ouzbékistan a accueilli vendredi une réunion des ministres des Affaires étrangères et d’autres responsables des pays d’Asie centrale. La Russie y a également participé.

Le président afghan, Ashraf Ghani, a déclaré qu’il s’efforcerait de rétablir la sécurité en nouant le dialogue avec les talibans.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que Moscou souhaitait stabiliser la situation en facilitant le dialogue.

Le Tadjikistan subit un afflux des réfugiés, des forces gouvernementales afghanes et d’autres soldats fuyant l’offensive des talibans.

Le ministre des Transports de ce pays a participé aux discussions. Il a déclaré à la NHK que les gens sont inquiets et que son gouvernement prendrait les mesures nécessaires pour assurer la sécurité.

Le président des États-Unis, Joe Biden, a récemment annoncé que le retrait des forces américaines serait achevé à la fin du mois d’août.