La Chine lance son marché du carbone

La Chine, premier émetteur de dioxyde de carbone au monde, a lancé un système d’échange de droits d’émission en ligne à l’échelle nationale.

Selon la télévision centrale chinoise, ce marché du carbone propre à la Chine a commencé à fonctionner en ligne vendredi.

L’échange de droits d’émission de carbone est un système d’achat et de vente de permis permettant aux entreprises d’émettre du CO2.

L’Union européenne a déjà lancé son système d’échange de droits d’émission et le Japon envisage également de l’introduire dans le cadre d’un système de tarification du carbone.

Le système d’échange en ligne de la Chine couvre plus de 2000 entreprises, dont des compagnies d’électricité.

Selon le gouvernement chinois, les émissions de carbone des entreprises couvertes par le système d’échange sont estimées à plus de 4 milliards de tonnes par an, ce qui fait de ce marché le plus important au monde.

Les dirigeants, sous la direction du président Xi Jinping, ont annoncé que la Chine visait à atteindre la neutralité carbone d’ici 2060.

Selon les observateurs, Pékin montre apparemment que le lancement du système d’échange fait partie de ses efforts pour lutter contre le changement climatique.

Mais il est dit que l'ampleur de la réduction de CO2 varie en fonction de la manière d’attribuer les quotas d’émission aux entreprises ainsi que des domaines concernés.