La Russie s'engage à coopérer sur le changement climatique

Les États-Unis et la Russie ont promis de coopérer dans la lutte contre le changement climatique.

L'envoyé spécial du président américain pour le climat, John Kerry, a eu une conversation téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, mercredi, lors de sa visite à Moscou. Deux jours plus tôt, M. Kerry s'était entretenu avec le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Selon le bureau présidentiel russe, M. Poutine et M. Kerry ont reconnu que le changement climatique était l'un des domaines dans lesquels la Russie et les États-Unis avaient des intérêts communs et des approches similaires.

Jeudi, M. Kerry et l'envoyé russe pour le climat ont diffusé une déclaration commune, dans laquelle les deux pays s'engagent à collaborer sur toute une série de questions, notamment le changement climatique dans l'Arctique et les efforts de réduction des gaz à effet de serre.

Le président américain Joe Biden avait auparavant annoncé que les deux pays organiseraient vendredi une discussion sur les cyberattaques.

Les médias d'État russes ont aussi rapporté que des négociations bilatérales sur des questions liées à la stabilité stratégique, notamment le désarmement nucléaire, pourraient avoir lieu dans un avenir proche.

Selon les observateurs, les États-Unis et la Russie sont prêts à poursuivre le dialogue dans un large éventail de domaines, à la suite des entretiens au sommet du mois dernier, entre M. Biden et M. Poutine