Le variant Delta représente « environ 58 % des cas aux États-Unis »

Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le variant Delta du coronavirus, identifiée pour la première fois en Inde, est à l'origine d'environ 58 % des cas recensés aux États-Unis.

Les CDC calculent que la moyenne des cas quotidiens sur sept jours aux États-Unis jusqu'à mercredi était de 21 420, soit 43 % de plus que la semaine précédente. Le nombre d'admissions à l'hôpital était de 2 507, en augmentation de 26 %.

Au cours de la même période, les cas de coronavirus ont crû de plus de 10 % dans 42 des 50 États américains. Les augmentations ont été particulièrement marquées dans le Sud et le Midwest, où les ratios de personnes vaccinées sont relativement faibles.

Le chirurgien général du gouvernement américain a averti que la désinformation en matière de santé constituait une menace pour la lutte contre le coronavirus.

Vivek Murthy a déclaré en conférence de presse jeudi que la désinformation se propage rapidement grâce aux technologies modernes. Il a ajouté que cela conduit certains à refuser de se faire vacciner.

Il demande une amélioration du niveau de partage des informations sur la santé, par une vérification de leur crédibilité. Il a appelé les entreprises des hautes technologies à prendre davantage de mesures pour lutter contre la désinformation.