La flamme olympique circule sur les voies publiques d’îles de Tokyo

La flamme olympique a circulé pour la première fois sur la voie publique à Tokyo, au septième jour du relais dans la capitale.

Des coureurs ont porté jeudi la flamme sur les routes des îles Miyakejima et Kozushima, ainsi que sur d’autres îles de l’archipel des Izu. Ces territoires se situent au sud de Tokyo.

Le relais devait commencer dans les rues de la capitale vendredi dernier. Mais il a été remplacé par des cérémonies d'allumage de la flamme dans la quasi-totalité des municipalités, en raison de la propagation du coronavirus. Un quatrième état d'urgence est désormais en place dans Tokyo.

Toutefois, le gouvernement métropolitain et le comité d'organisation des JO affirment que le virus est largement contenu dans les îles dépendantes de Tokyo.

Ils disent avoir pris des mesures complètes de prévention des contaminations pour le relais de la flamme.

Le deuxième coureur de Kozushima, Matsumura Keita, 39 ans, avait quitté l'île pour aller au lycée. Il y est revenu avec sa famille il y a sept ans pour reprendre la pharmacie fondée par son arrière-grand-père.

M. Matsumura a expliqué après la course qu'il était tendu, mais heureux d’avoir revu des connaissances pendant son relais, et de contribuer aux Jeux.