Mer de Chine méridionale : les États-Unis avertissent Pékin

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a averti la Chine de cesser d’intimider les pays au sujet de la mer de Chine méridionale. Il a appelé Pékin à mettre fin à son « comportement provocateur ».

M. Blinken a publié ce communiqué pour marquer le cinquième anniversaire d’une décision rejetant les revendications de la Chine sur la quasi-totalité de la mer.

Les dirigeants des Philippines ont accusé Pékin d’avoir construit une île dans leurs eaux et d’avoir menacé leurs navires. Des responsables du Brunei, de Malaisie, de Taïwan et du Vietnam ont aussi revendiqué cette mer.

Des commandants de la marine américaine indiquent qu’ils s’engagent à défendre la liberté de navigation. Un destroyer américain a navigué à travers la zone après la publication du communiqué de M. Blinken.

Les dirigeants militaires chinois ont répondu en déployant leurs forces pour « avertir et repousser » le destroyer.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré que les États-Unis semaient la discorde dans la région tout en sapant la paix et la stabilité.