L’électricité solaire pourrait devenir la moins chère

Le gouvernement japonais estime que l’énergie solaire sera la source d’électricité la moins la chère, principalement en raison de la chute des prix des panneaux solaires. L’énergie nucléaire a jusqu’à présent été considérée comme étant la façon la moins coûteuse de produire du courant.

Cette nouvelle prévision a été annoncée lundi par le ministère de l’Industrie. Il a estimé les coûts de la production d’électricité en 2030, en supposant que de nouvelles centrales seraient construites.

Selon le ministère, le coût de l’énergie solaire pour les entreprises se situera autour de 8 à 11 yens par kilowatt heure. L’énergie nucléaire sera de 11 yens ou plus.

L’énergie thermique générée à partir de gaz naturel liquéfié coûtera entre 10 et 14 yens. L’énergie au charbon sera la plus chère, pouvant s’élever jusqu’à 22 yens par kilowatt heure.

Des estimations effectuées il y a six ans montrent que l’énergie nucléaire est la moins chère. Mais les coûts croissants relatifs à la sécurité ont fait augmenter les prix.

L’energie solaire n’était pas jusqu’ici considérée comme rentable. Mais selon les responsables du ministère, d’autres facteurs doivent maintenant être pris en compte.

Différentes formes de production d’électricité doivent toutefois être maintenues, car l’électricité solaire fluctue largement en fonction de la météo.