Le plan de retour des évacués d’Atami est reporté

Les autorités d’Atami, dans le centre du Japon, ont suspendu le plan qui autorisait les personnes évacuées à rentrer brièvement chez elles, après les glissements de terrain dans la zone.

Un programme de trois jours a débuté lundi dans cette ville de la préfecture de Shizuoka, pour permettre aux habitants de rentrer chez eux.

Mais lundi, les personnes qui rentraient à leur domicile ont perturbé les opérations de secours. Les autorités ont donc décidé de ne pas autoriser les visites mardi et mercredi, et de les reporter à une date ultérieure.

Le 3 juillet, d’importants éboulements dans le quartier d’Izusan ont endommagé quelque 130 bâtiments.

Le bilan est actuellement de 10 décès de personnes identifiées. 17 autres sont toujours portées disparues.

Dans une bonne partie des zones touchées, les secouristes nettoient les débris et la boue avec leurs mains.

De nouvelles précipitations sont attendues mardi dans la région, en raison d’un front pluvieux saisonnier.