Hongkong : plus de 200 conseillers municipaux s’apprêtent à présenter leur démission

A Hongkong, plus de 200 conseillers municipaux prodémocratie vont présenter leur démission avant de prêter serment d’allégeance aux autorités locales.

Cette initiative fait suite aux propos du président chinois Xi Jinping, qui a évoqué la nécessité, pour Hongkong, d’être gouverné par des « patriotes ». Le système électoral du territoire a par ailleurs été révisé au début de l’année.

Hongkong a modifié ses propres ordonnances et les conseillers municipaux sont désormais tenus de prêter un serment d’allégeance et de loyauté au pouvoir exécutif du territoire. Quiconque viole ce serment est immédiatement disqualifié et encourt des sanctions pénales.

Les médias de Hongkong ont fait savoir que les conseillers devraient prêter serment d’ici la fin du mois. Près de 230 d’entre eux, hostiles à l’exécutif local, pourraient perdre leurs sièges et se trouver contraints de restituer leurs salaires.

Près de 170 conseillers municipaux ont donc annoncé leur intention de démissionner, entre mercredi et dimanche. Au total, le nombre de démissions devrait excéder les 200, en comptant ceux qui sont déjà partis.

Le camp prodémocratie a remporté une large victoire à l’issue du scrutin local de novembre 2019, s’octroyant plus de 80 % des quelque 480 sièges à pourvoir.