Plusieurs critiques du gouvernement de Macao voient leurs canditatures rejetées pour les prochaines élections législatives

Les responsables électoraux de Macao ont déclaré avoir rejeté 21 candidatures pour les prochaines élections de l’Assemblée législative sous prétexte que ces candidats étaient « déloyaux » envers le gouvernement.

Lors d’une conférence de presse vendredi, la commission des affaires électorales a déclaré que les candidats n’avaient pas respecté la loi fondamentale, qui est en fait la constitution de Macao.

Elle a indiqué que sa décision était fondée sur des informations émanant des autorités chargées de la sécurité.

Les responsables n’ont pas précisé ce qui constitue une conduite déloyale.

Selon les médias de Hongkong, la plupart des 21 candidats aux élections de septembre avaient critiqué le gouvernement de Macao.

Ces articles indiquent également qu’il s’agit des premiers rejets pour cause de déloyauté envers le gouvernement.

Près de la moitié de l’Assemblée législative de Macao est élue directement par la population.

Macao et Hongkong sont soumis au principe « un pays, deux systèmes » de la Chine. Le système électoral de Hongkong a été revu sous la direction du président chinois Xi Jinping.

Toute personne considérée comme déloyale envers Pékin et le gouvernement de Hongkong se verra retirer sa candidature.