Joe Biden annonce le retrait des forces armées de son pays en Afghanistan d’ici le 31 août

Le président des États-Unis, Joe Biden, a déclaré que le retrait des forces armées de son pays en Afghanistan sera achevé le 31 août.

M. Biden s’est entretenu avec des journalistes à la Maison Blanche jeudi au sujet de la mission militaire états-unienne qui a débuté il y a environ 20 ans à la suite des attaques terroristes de septembre 2001.

Washington avait annoncé le retrait total de ses troupes en Afghanistan pour le 11 septembre de cette année, et ce alors que le groupe d’insurgés talibans a récemment gagné du terrain dans le pays.

M. Biden a déclaré : « Je n’enverrai pas une autre génération d’Américains à la guerre en Afghanistan. »

Certains craignent que le retrait des États-Unis ne menace davantage la sécurité en Afghanistan.

Lorsqu’on lui a demandé si une prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans était désormais inévitable, M. Biden a répondu : « Non, ce n’est pas le cas. »

Joe Biden a déclaré que « les troupes afghanes comptent 300 000 hommes bien équipés — aussi bien équipés que n’importe quelle armée dans le monde — ainsi qu’une force aérienne contre environ 75 000 Talibans. »

Le président Biden a souligné que les États-Unis ont atteint leurs objectifs initiaux, à savoir mettre la main sur les terroristes qui ont attaqué les États-Unis le 11 septembre 2001 et faire payer Oussama ben Laden, qui était le cerveau du groupe terroriste.

Il a déclaré : « Nous ne sommes pas allés en Afghanistan pour construire une nation. C’est le droit et la responsabilité du peuple afghan seul de décider de son avenir et de la façon dont il veut diriger son pays. »