Hongkong : des conseillers de district démissionnent

À Hongkong, des dizaines de conseillers de district prodémocratie démissionnent avant d’être obligés à prêter serment d’allégeance au gouvernement du territoire.

Le régime de Pékin a révisé plus tôt cette année le système électoral de Hongkong, évoquant la nécessité pour le territoire d’être gouverné par des « patriotes ».

En réponse, Hongkong a révisé ses propres ordonnances, exigeant des conseillers de district qu’ils prêtent serment de loyauté au gouvernement du territoire. Quiconque viole ce serment sera disqualifié et fera l’objet de sanctions criminelles.

Les médias de Hongkong ont rapporté que les conseillers devront prêter serment plus tard ce mois-ci.

Selon les rapports, près de 230 conseillers prodémocratie qui s’opposent au gouvernement de Hongkong pourraient être destitués et subir des gels de leurs salaires.

Ils indiquent également qu’au moins 60 conseillers ont exprimé mercredi et jeudi leur intention de démissionner avant qu’ils ne soient obligés à prêter serment. Plus d’une centaine de conseillers devraient quitter leurs fonctions, incluant ceux qui l’ont déjà fait.