Organisation d’un événement en ligne 4 ans après l’adoption du traité onusien d'interdiction des armes nucléaires

Une organisation non gouvernementale basée à Tokyo a organisé mercredi un événement en ligne pour marquer le quatrième anniversaire de l'adoption du traité des Nations unies d’interdiction des armes nucléaires.

Peace Boat fait partie du groupe de pilotage international de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, ou ICAN, qui a œuvré pour l'adoption du traité.

Selon Peace Boat, plus de 2000 personnes originaires de 25 pays ont adhéré à son projet en ligne depuis octobre dernier de partager les témoignages de survivants des bombardements atomiques, connus sous le nom de hibakusha au Japon.

Certains hibakusha ont confié que cet événement leur avait donné du courage, en voyant les visages de personnes du monde entier parler des horreurs des bombardements atomiques de 1945 et de l'importance de la paix.

Une étudiante américaine originaire du Liban a déclaré que le fait d'écouter les hibakusha lui avait fait prendre conscience des armes nucléaires étaient bien réelles et qu'elles avaient un impact sur des êtres humains. Cela lui a donné l'espoir et la force de continuer à se battre pour le désarmement nucléaire.

Le traité d'interdiction nucléaire est entré en vigueur en janvier 2021. À ce jour, il a été ratifié par 54 pays et territoires. Les puissances nucléaires, ainsi que le Japon et d'autres pays qui bénéficient du parapluie nucléaire américain, eux, ne l’ont pas signé.

Kawasaki Akira, membre du groupe de pilotage international de l'ICAN, a déclaré que même celles et ceux qui vivent dans des pays qui bénéficient du parapluie nucléaire veulent avoir des discussions sérieuses sur le traité.

Il s'est engagé à poursuivre ses efforts pour que les récits des hibakusha puissent être partagées dans le monde entier.