La Chine et les États-Unis discutent de la Corée du Nord

Le gouvernement chinois indique que son représentant spécial aux affaires de la péninsule coréenne, Liu Xiaoming, s’est entretenu mardi au téléphone avec l’envoyé spécial des États-Unis pour la Corée du Nord, Sung Kim.

Le ministère chinois des Affaires étrangères rapporte que M. Liu a souligné l’importance d’une approche double et de principes synchronisés et appliqués par phase dans la promotion d’une résolution politique des enjeux de la péninsule coréenne.

Aucun autre détail concernant leur conversation n’a été révélé, mais M. Liu a sans doute réitéré la position de la Chine, qui pense que les États-Unis devraient lever les sanctions sur la Corée du Nord à mesure que la dénucléarisation progresse.

D’après le ministère chinois des Affaires étrangères, Sung Kim aurait affirmé que Washington souhaite renouer aussi rapidement que possible le contact et le dialogue avec Pyongyang.

La Corée du Nord appelle les États-Unis à abandonner leur politique hostile comme condition pour la reprise du dialogue.