Le ministre japonais des Affaires étrangères devrait se rendre en Iran en août

Le ministre japonais des Affaires étrangères Motegi Toshimitsu envisage de se rendre en Iran dès la mi-août pour rencontrer de hauts responsables du nouveau gouvernement.

M. Motegi visitera probablement ce pays après que le conservateur partisan de la ligne dure et antiaméricain Ebrahim Raïssi aura pris ses fonctions en remplacement du président en exercice, Hassan Rohani, début août.

Ministre de la Justice et érudit islamique, M. Raïssi a remporté l’élection présidentielle iranienne le mois dernier.

Lors de ses rencontres avec le nouveau ministre des Affaires étrangères et d’autres responsables au sein du gouvernement de M. Raïssi, M. Motegi devrait les exhorter à jouer un rôle constructif dans les efforts visant à apaiser les tensions et à apporter la stabilité au Moyen-Orient.

Il devrait également transmettre la volonté du Japon de renforcer son amitié de longue date avec l’Iran.

M. Motegi et les officiels iraniens aborderont probablement la question des discussions indirectes entre Téhéran et Washington sur l’accord nucléaire de 2015.

Le ministre japonais des Affaires étrangères prévoit aussi de se rendre en Israël, en Palestine, en Égypte, en Jordanie, en Turquie, en Irak et au Qatar.

En Israël et en Palestine, M. Motegi devrait encourager les deux parties à maintenir le cessez-le-feu et à œuvrer en faveur de la détente.