Le cours du pétrole remonte alors que les pays producteurs ne sont pas d’accord sur le niveau de production

Le prix du pétrole a augmenté à son plus haut niveau en près de trois ans, la reprise économique mondiale alimentant la demande, alors que les producteurs ont du mal à se mettre d’accord sur les perspectives de production.

Les principaux producteurs étaient opposés sur les niveaux de production à adopter à partir du mois d’août, ce qui les a empêchés de conclure leur rencontre lundi.

Les pays de l’OPEP, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, sont menés par l’Arabie saoudite. La Russie est l’un des acteurs principaux hors de l’OPEP.

Les médias rapportent que les différends ne portent pas sur l’augmentation de la production en elle-même. Au contraire, les Émirats arabes unis s’opposeraient à la suggestion de l’Arabie saoudite de prolonger les réductions coordonnées jusqu’à la fin de l’année prochaine, en plus d’un quota sur la production.

Les grands producteurs augmentent déjà leur production et limitent les réductions coordonnées. Le prix du pétrole brut est maintenant bien au-dessus de celui avant la pandémie.

Le cours du pétrole WTI a temporairement atteint un niveau record en deux ans et neuf mois, au prix de 76 dollars le baril.