Quatre victimes confirmées suite aux coulées de boue dans le centre du Japon

Les équipes de secours étendent leurs recherches pour retrouver des survivants des coulées de boue meurtrières du week-end dernier dans la ville d'Atami, dans le centre du Japon.

Selon des officiels de la ville, la mort de quatre personnes a été confirmée, tandis que 80 autres sont toujours portées disparues.

D'après les autorités de la préfecture de Shizuoka, le torrent de boue a emporté au moins 130 maisons et bâtiments dans la ville samedi.

Les autorités précisent que deux personnes ont été secourues lundi. Aucune d'entre elles n'est blessée.

Mais le décès de deux autres personnes a été confirmé lundi, ce qui porte le bilan des victimes à quatre.

Selon les officiels, 215 personnes sont enregistrées comme vivant dans la zone dévastée. Jusqu'à présent, ils ont réussi à joindre 135 résidents. Mais ils affirment qu'ils ne peuvent pas confirmer l'endroit exact où se trouvent les 80 autres. Ce nombre peut inclure des personnes qui ont quitté la zone, mais qui sont toujours enregistrées comme résidents.

La coulée de débris a interrompu l'approvisionnement en eau de la ville et bloqué certaines routes.

De nombreuses personnes ont été contraintes de quitter leur domicile.