Coronavirus : l’Indonésie déplore un nombre record de décès

L’Indonésie, dont le système de santé est saturé en raison de la propagation du Covid-19, a déploré dimanche un bilan record de 555 décès.

Les autorités sanitaires indonésiennes ont confirmé dimanche 27 233 nouvelles contaminations. Cette résurgence est en partie liée à la propagation du variant Delta, hautement infectieux et initialement détecté en Inde.

Près de 80 % des lits d’hôpitaux dédiés aux patients contaminés étaient occupés samedi, dans tout le pays. Le niveau d’occupation a atteint les 92 % dans la ville de Djakarta, la capitale, la plus durement touchée par la pandémie.

Selon la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, l’Indonésie serait au bord de la catastrophe à cause du variant Delta.

Soixante-trois patients ont péri dans un hôpital de l’île centrale de Java, entre samedi et dimanche. L’établissement demande au gouvernement de l’aider à faire face à une pénurie d’oxygène.

Les responsables du gouvernement précisent que la demande en oxygène médical a été multipliée par cinq, dans tout le pays. Les officiels s’efforcent donc de garantir l’approvisionnement en ordonnant aux fabricants d’accorder la priorité au secteur médical.

Quelques-unes des quelque 1900 entreprises japonaises établies en Indonésie ont entamé le rapatriement des employés nippons et de leurs familles.