19 manifestants arrêtés à Hongkong lors des commémorations de la restitution de l’ex-colonie britannique à la Chine

La police de Hongkong a annoncé l’arrestation de 19 personnes alors que l’ex-colonie britannique commémorait le 24ème anniversaire de sa restitution à la Chine.

Ces arrestations ont eu lieu jeudi, alors que le gouvernement de Hongkong participait à une cérémonie. Selon la police, les 19 personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir profané le drapeau national chinois et d’avoir brandi des pancartes incitant à la sécession.

Les défilés de protestation ont été interdits cette année, tout comme l’année précédente. Avant cette interdiction, des dizaines de milliers de personnes se rassemblaient en ce jour anniversaire depuis 2003.

Selon les médias locaux, 10 000 policiers avaient été mobilisés.

Un homme a grièvement poignardé un policier dans le dos, dans le centre-ville de l’île de Hongkong, jeudi soir tard.

Selon la police, l’homme se serait ensuite poignardé dans la poitrine sur place et serait décédé plus tard à l’hôpital. La police enquête actuellement sur ses motivations.