Les haltérophiles samoans renoncent aux Jeux olympiques

Les Samoa ont annoncé que leur équipe d'haltérophilie ne participerait pas aux Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent débuter ce mois-ci, en raison de inquiétudes liées au coronavirus. Les autres athlètes de ce pays insulaire du Pacifique y participeront toutefois.

Onze athlètes samoans se sont qualifiés pour représenter leur pays dans six sports.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le comité olympique des Samoa a indiqué que les trois haltérophiles de l’équipe, tous basés dans leur pays natal, ne feront pas le déplacement à Tokyo.

Les huit autres athlètes, qui sont basés hors des Samoa, participeront comme prévu. Ces huit athlètes s'entraînent notamment en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le comité a déclaré que le gouvernement avait décidé de ne pas envoyer les trois haltérophiles à Tokyo pour protéger les Samoa contre les variants qui se propagent dans le monde.

Les Samoa comptent environ 200 000 habitants. Les îles ont mis en place des restrictions d'entrée strictes pour empêcher la propagation du virus.

Selon des données compilées par l'université Johns Hopkins, le pays a confirmé trois cas de coronavirus.

À noter que la Corée du Nord a déclaré qu'elle ne participerait pas aux jeux, afin de protéger les athlètes de la pandémie mondiale provoquée par le Covid-19.