JO de Tokyo : certaines équipes étrangères devront subir des tests quotidiens avant leur départ

Le gouvernement japonais va demander aux athlètes et autres personnes en provenance de six pays participant aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de se soumettre quotidiennement à des tests de dépistage du Covid-19, durant les sept jours qui précèderont leur départ.

Ces mesures concernent les participants de l’Inde, du Népal, du Pakistan, des Maldives, du Sri Lanka et de l’Afghanistan, où le variant Delta est en train de gagner du terrain. Ce variant hautement contagieux a été originellement identifié en Inde.

Ces mesures prendront effet à compter du 1er juillet.

Le gouvernement et le comité organisateur ont déjà invité les équipes étrangères à subir deux tests dans les quatre jours précédant leur départ, et sur une base quotidienne après leur arrivée au Japon.

En vertu de ces dernières dispositions, les participants en provenance de l’Égypte, du Vietnam, de la Malaisie, de la Grande-Bretagne et du Bangladesh devront subir un test quotidien durant les trois jours précédant leur départ.