L'Union européenne impose de nouvelles sanctions à la Biélorussie

L'Union européenne a imposé de nouvelles sanctions économiques à la Biélorussie, en représailles à l'atterrissage forcé d'un avion de ligne, suivi de l’arrestation du journaliste dissident Roman Protassevitch.

Ces sanctions limitent le transfert de biens comme le chlorure de potassium ou les produits pétroliers. L’UE interdit également les transactions de biens et technologies à usage à la fois civil et militaire.

En début de semaine, l'UE, ainsi que les États-Unis et la Grande-Bretagne, avaient déjà annoncé des sanctions contre la Biélorussie.