Accord de compensation en vue suite au blocage du canal de Suez par un navire japonais

L’Autorité égyptienne du canal de Suez a déclaré qu’elle espérait finaliser un accord de compensation dès la semaine prochaine avec le propriétaire du porte-conteneurs qui a bloqué la voie navigable au début de l’année.

L’autorité a révélé cette information jeudi. Le navire Ever Given a été immobilisé dans le canal pendant près d’une semaine en mars. Le blocage a perturbé le commerce mondial.

L’autorité a également indiqué que le navire sera libéré une fois l’accord signé et les formalités accomplies. Le navire est actuellement ancré dans un lac faisant partie du canal.

Le propriétaire du navire, la société japonaise Shoei Kisen Kaisha, a déclaré mercredi qu’il avait conclu un accord de principe avec les autorités. Mais aucune des deux parties n’a encore divulgué de détails, notamment le montant de la compensation.

L’autorité avait initialement demandé une indemnisation de plus de 900 millions de dollars, avant de la réduire à 550 millions de dollars. Le propriétaire du navire a proposé de payer 150 millions de dollars.

Le chef de l’autorité maritime, Osama Rabie, a accordé un entretien téléphonique à une chaîne de télévision publique égyptienne.

M. Rabie a déclaré que son équipe avait recherché un compromis en tenant compte des chaînes d’approvisionnement internationales et des relations avec le propriétaire du navire et le Japon.

Il s’est dit confiant de pouvoir conclure les négociations à l’amiable, qualifiant le projet de règlement de satisfaisant.