Toshiba négocie un partenariat avec General Electric dans le secteur de l’énergie éolienne en mer

L’entreprise japonaise Toshiba Corporation est en négociation avec l’Américain General Electric, dans l’idée de former un partenariat dans le secteur de l’énergie éolienne en mer.

D’après différentes sources, les discussions portent notamment sur un projet de fabrication d’équipement de base dans une usine de Yokohama, près de Tokyo.

Les deux entreprises pourraient parvenir à un accord dès le mois de mars, afin de prendre part à un projet gouvernemental visant à installer des éoliennes au large des côtes des préfectures d’Akita et de Chiba.

Toshiba se concentre à présent sur les énergies renouvelables, depuis que la firme a arrêté de prendre de nouvelles commandes de centrales à charbon. Mais elle manque d’expérience dans l’installation d’infrastructures éoliennes en mer.

Ce partenariat avec General Electric devrait donc lui permettre d’être plus compétitive dans ce secteur.

Le gouvernement japonais considère l’énergie éolienne en mer comme un pilier pour atteindre son objectif de la neutralité carbone d’ici 2050. Actuellement, les leaders du secteur éolien en mer sont des entreprises européennes ou chinoises.