Les États-Unis sont sceptiques après l’appel de la Chine à la coopération

Aux États-Unis, un responsable du département d’État s’est dit sceptique après l’appel de Pékin, qui demande à Washington de supprimer ses mesures contre la Chine, afin que les deux nations puissent travailler ensemble.

Lundi, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a exhorté l’administration de Joe Biden à laisser tomber les politiques de fermeté adoptées par l’ancien président Donald Trump.

M. Wang a déclaré que les États-Unis devraient supprimer les barrières douanières déraisonnables imposées sur les produits chinois et lever les sanctions unilatérales sur les entreprises et institutions chinoises, et ce afin d’ouvrir la voie à une coopération bilatérale sur des questions d’ordre mondial, telles que le changement climatique et la pandémie de Covid-19.

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, s’est adressé à la presse lundi, et a déclaré que les remarques de M. Wang reflétaient la tendance habituelle de Pékin à détourner la critique de ses pratiques économiques prédatrices, son manque de transparence, ses manquements à remplir ses engagements internationaux et ses violations des droits humains universels.

M. Price a ajouté que les États-Unis continueraient à défendre les valeurs démocratiques, tant que la région du Xinjiang, le Tibet et d’autres régions en Chine seront le théâtre de violations des droits humains, ou que l’autonomie sera menacée à Hongkong.